Une coupe en récompense

Une coupe en récompense



Cette coupe en or est un cadeau du roi d'Égypte Thoutmôsis III au scribe Djéhouty en récompense de services rendus. Un scribe royal était un haut-fonctionnaire qui travaillait dans l'administration ou dans l'armée du roi. Cette coupe est délicatement décorée. As-tu repéré au centre une palmette (sorte de feuille évoquant le palmier), puis une frise de poissons et une frise de végétaux, apparemment des papyrus ?

Ces motifs évoquent la pêche qui à cette époque est une activité de loisirs des hauts-fonctionnaires égyptiens. Regarde ce mur peint qui représente justement une scène de chasse et de pêche. Reconnais-tu les poissons et les papyrus ?



La scène se déroule sur les bords du Nil où poussent des papyrus. On les reconnaît aussi à l'extrémité des barques. Ce lieu est sauvage et il faut le domestiquer. Et c'est bien le rôle des hauts-fonctionnaires du roi. Le personnage de gauche s'apprête à lancer un bâton de jet sur les oiseaux qui s'envolent. Le personnage de droite est occupé à capturer deux poissons. L'un des poissons symbolise le jour, l'autre la nuit. En les pêchant, un scribe royal se rend maître du jour et de la nuit.

Le scribe Djéhouty aurait participé à la conquête par Thoutmôsis III de la ville de Joppé (actuelle Jaffa en Israël). Voici comment.